Qui tient la barre d’adresse ?

par Thomas Fourdin, le 5 juin 2007

Avez vous déjà observé que certains internautes tapent l’adresse du site auquel ils veulent accéder directement dans leur moteur de recherche au lieu de l’indiquer dans la barre d’adresse prévue pourtant spécialement pour ça… ?

Pour tentative d’explication, je pense pouvoir mettre en avant que les pages d’accueil par défaut des navigateurs sont généralement celles des fournisseurs d’accès et comportent l’accès direct à un moteur de recherche. De ce fait, l’utilisation d’un moteur de recherche devient le premier (ou seul) réflexe pour trouver du contenu et peut, peut-être, expliquer cette pratique.

J’avais déjà observé ce phénomène il y a deux ans lorsque je suivais le référencement du site renaultf1.com. La requête la plus utilisée pour y accéder était tout simplement « renaultf1.com« , et ceci loin devant les autres requêtes.

J’ai observé de nouveau cet étrange comportement tout dernièrement suite à mon billet sur les sites de films et sur les sites de la présidentielle. Dans ces billets, je reprenais plusieurs fois la liste des adresses de sites de films et de candidats et mon blog s’est donc vu propulsé aux premières places dans Google sur ces requêtes. J’observe depuis de nombreuses visites de personnes ayant utilisé comme requête l’adresse du site de film ou d’un candidat !

Exemple : sur la requête « uni-e-avecbove.org« , ce blog arrive second dans Google et 8 personnes ont suivi ce lien ce mois-ci :

Deux premières conclusions à en tirer :

  1. Les moteurs de recherche sont vus par une partie non négligeable des internautes comme le seul et unique moyen d’accès à un site Internet / l’utilisation de la barre d’adresse est alors peu comprise ou laissée de côté ;
  2. Si vous avez réussi à créer une adresse Internet pertinente, intuitive, mémorisable, vous devez encore vous assurer qu’une requête sur celle-ci affiche bien votre site en premier résultat dans les moteurs de recherche ;

Pour pousser la réflexion plus loin, ceci pose donc également la question de la pertinence des résultats dans les moteurs de recherche. En effet, imaginons qu’un concurrent achète des liens publicitaires liés à votre adresse Internet et qu’il apparaisse ainsi avant votre site sur la page de résultats sur la requête concernant votre nom ? Imaginons aussi que l’algorithme de Google considère qu’un autre site est plus pertinent que le votre pour parler de votre adresse Internet ?

Exemple : sur la requête « sex.com« , le site en question n’arrive que deuxième :

Exemple : exemple inverse cette fois-ci, Nissan qui n’est pas propriétaire du domaine nissan.com parvient tout de même à placer son site en première place sur la requête associée :

En conclusion, Si cette utilisation d’adresses Internet tapées directement dans les moteurs de recherche en lieu et place de la barre d’adresse se généralisait, les moteurs deviendraient alors les seuls autoritaires pour décider de la visibilité d’un site Internet. Inquiétant non ?

Autres billets qui peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'une * sont obligatoires.


Répondez à la petite question arithmétique ci-dessous pour prouver que vous êtes bien vous *